Analyse,  Communiqué

Certificat de rétablissement, pass vaccinal, dose de rappel : ce qui change à partir du mardi 15 février 2022

Vous êtes nombreux à nous avoir demandé de clarifier les propos d’Olivier Véran sur le certificat de rétablissement, les conditions de validité du pass… Et pour cause, ils étaient pour le moins confus ! Or, ce n’est que mardi 15 février que le décret d’application est paru. Voici ce qu’il faut retenir :

Comme annoncé, la durée de validité du certificat de rétablissement est désormais fixée à quatre mois (à compter de la date de réalisation du test positif) pour les besoins du pass vaccinal/sanitaire et de l’obligation vaccinale ; il reste en revanche de six mois pour ce qui concerne les déplacements à l’étranger, en Corse et en Outre-mer ! Cette nouvelle mesure semble s’appliquer de manière rétroactive… 

Comme annoncé également, le délai pour effectuer sa dose de rappel (et conserver un schéma vaccinal complet) est désormais de 4 mois après sa dernière dose (première ou seconde dose en fonction du vaccin) ceci étant précisé que, pour les besoins du certificat de vaccination, une infection à la covid-19 équivaut à l’administration de l’une des deux premières doses ou de la dose complémentaire. En d’autres termes, si vous avez contracté le COVID après votre schéma de vaccination initial, vous n’avez pas besoin de faire de dose de rappel. Votre certificat de rétablissement vous permettra d’avoir un pass vaccinal valide.

Les nouvelles règles relatives au schéma vaccinal sachant que « une infection à la covid-19 équivaut à l’administration de l’une des deux premières doses ou de la dose complémentaire »

  • Si j’ai reçu 2 doses de vaccin, je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après ma deuxième injection
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon injection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une dose de Janssen après mon infection, je dois faire mon rappel au plus tard 2 mois après mon injection.
  • Si j’ai reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Janssen) et que j’ai eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon infection.

Ces règles ne concernent que le certificat de vaccination, vous pouvez pleinement bénéficier d’un pass vaccinal au moyen d’un certificat de rétablissement.

  • Si je ne suis pas encore éligible à la dose de rappel, mon certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide
  • Par dérogation, les personnes justifiant de l’injection depuis au plus 4 semaines d’une première dose de l’un des vaccins peuvent accéder aux établissements, lieux, services et évènements concernés par le pass sur présentation du justificatif de l’administration de leur première dose et du résultat d’un test négatif de moins de 24 heures (pass transitoire)
  • Pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal doit être fait pour avoir un certificat de vaccination valide.
Commentaires fermés sur Certificat de rétablissement, pass vaccinal, dose de rappel : ce qui change à partir du mardi 15 février 2022